Transformation Digitale
Solutions
Produits
À Propos de Nous
Search
Demandez votre démonstration gratuite

Facture électronique obligatoire : profitez du report pour bien préparer votre projet

Report de la facture électronique obligatoire : une table ronde pour préparer votre projet

Au coeur de l'été 2023, le gouvernement a annoncé, pour la deuxième fois, le report de la loi sur la facturation électronique obligatoire, qui devait initialement débuter au 1er juillet 2024. 4 millions d'entreprises sont concernées. Pourquoi un tel report et comment en tirer parti?

Des TPE/PME en retard dans leur projet de mise en conformité et de fortes disparités suivant les secteurs d'activité

Cette décision semble avoir été prise en raison du retard pris dans la préparation des entreprises, en particulier sur le segment des TPE/PME. Selon une étude récente réalisé par Generix Group en partenariat avec Markess by Exægis, 27 % des entreprises reconnaissaient ne pas être prêtes. Selon cette même étude, ce retard concerne notamment l'équipement en solutions de dématérialisation. De fortes disparités ont été constatées selon les secteurs d'activité : 94 % des entreprises de la distribution ont adopté une solution de dématérialisation des factures contre 72 % pour les entreprises de services.

La question du coût du passage à la facturation électronique explique également le retard pris par les entreprises. Pour 37 % des répondants, la mise en conformité coûtera moins de 500 000 euros, alors que 36 % l’estiment à plus d’un million d’euros et 6 % à plus de 10 millions d’euros.

Dans un contexte économique tendu, marqué par l'inflation, où des centaines de milliers d'entreprises françaises font face à la hausse du coût de l'énergie et des matières premières,  ainsi qu'au remboursement des prêts contractés auprès de l'Etat pour certaines d'entre-elles pendant la pandémie, il semblerait que le gouvernement en ait tenu compte et décidé de leur accorder un temps supplémentaire pour se mettre en conformité avec la loi.

 

La réglementation sur la facture électronique obligatoire : une formidable opportunité de transformation digitale

La mise en conformité des entreprises avec la facturation électronique représente souvent le premier chantier de digitalisation. Envisager un projet de dématérialisation des factures doit donc s'inscrire dans un projet de digitalisation au sens plus large, car ce dernier ne constitue bien souvent que la première étape de la dématérialisation et de l'automatisation des processus, avant de l'étendre à d'autres services (achats, qualité, RH, SAV, etc).

Interrogés en 2022 par Markess, 2 décideurs sur 3 considèrent que simplifier et automatiser ses processus est un enjeu prioritaire à relever d’ici 2024. Elle peut s’appliquer, aux contrôles des données de la facture (somme totale, totaux lignes à lignes, taux de TVA, etc.), aux rapprochements automatiques des factures, bons de commandes, bons de livraison, à l’imputation comptable, à l’automatisation des flux e-invoicing, etc. Elle va permettre des bénéfices tels que :

  • La réduction des traitements manuels, toujours source d’erreurs,
  • La fiabilisation des données et une meilleure circulation de celles-ci,
  • Des gains de temps,
  • De mieux se protéger des tentatives de fraude, en systématisant les contrôles notamment.

Directions-Financieres-enjeux-cles-et-grandes-tendances-a-2024

 

Une table ronde sur la facture électronique afin d'aider les entreprises à mieux se préparer à la réforme

Faut-il retarder encore la mise en oeuvre de son projet de dématérialisation de factures suite au report ? Certainement pas ! Ce décalage doit être l'occasion pour les entreprises d'engager enfin leur projet, qui implique de mobiliser les équipes concernées, de réaliser un cahier des charges ou une expression de besoins afin de cartographier les flux et de se mettre en quête d'une solution qui réponde à leurs attentes.

La question du coût est bien entendu également à l'ordre du jour : toutes les solutions ne proposant pas les mêmes tarifs suivant les usages et la volumétrie de factures concernées. Il convient donc de faire le point sur le sujet et d'y voir plus clair entre les différentes offres : PDP, OD, recours au PPF.

Afin d'aider les entreprises dans leur recherche, DocuWare participera le 13 septembre à 10h, aux côtés de 3 autres sociétés, à une table ronde animée par Webikeo : "Facture électronique obligatoire : comment profiter du report pour se préparer dès maintenant?"

N'attendez-plus et réservez vite votre place gratuite à l'événement :

Je m'inscris

Commentaires

Les sujets

Montrer tout

Articles récents

S'abonner aux mises à jour

Recevez des mises à jour instantanées dans votre courrier électronique.