Transformation Digitale
Solutions
Produits
À Propos de Nous
Demandez votre démonstration gratuite

Audit

Qu’est-ce qu’un audit ?

Un audit correspond au contrôle auquel une entreprise, une agence, un organisme à but non lucratif ou une structure gouvernementale doit se soumettre afin que des informations soient collectées au sujet de points spécifiques, comme les pratiques qu’elle applique, ses recettes ou sa conformité aux réglementations. Il est considéré comme terminé une fois que tous les critères ad hoc sont remplis.

Un audit fiscal diffère d’un audit d’entreprise : un audit d’entreprise est conduit pour vérifier la conformité du processus de comptabilité aux mesures en vigueur et examiner les procédures internes, alors qu’un audit fiscal induit l’étude des informations financières.

Que se passe-t-il lors d’un audit d’entreprise ?

Lorsqu’une organisation officielle ou un comptable estime qu’un audit est requis, un plan ou une stratégie définissant l’objectif de ce dernier et sa portée est établi(e) par l’entreprise qui s’apprête à être contrôlée.

En France, les audits internes doivent se soumettre aux normes d’exercice professionnel adoptées par le Haut conseil du commissariat aux comptes et homologuées par arrêté du Garde des Sceaux. En cas d’audits externes, les procédures employées au cours de ceux-ci, leurs durées et le niveau des vérifications effectuées doivent être clairement spécifiés.

Les résultats obtenus à la suite d’un audit sont communiqués à l’entreprise qui en a fait l’objet. Les auditeurs internes partagent leurs observations avec la direction, alors que les auditeurs externes peuvent choisir de rédiger un rapport public. Enfin, en fonction de l’auteur et de la justification de l’audit, un certificat peut être généré, une déclaration des revenus modifiée ou une mesure prise au sein de l’entreprise.

Types d’audits

Audit interne

Un audit interne est effectué par un département spécifique de l’entreprise contrôlée (par la comptabilité, par exemple).

Audit de conformité

Un audit de mise en conformité s’intéresse à la manière dont une entreprise ou certains de ses services exécutent leurs opérations afin de vérifier si ceci s’effectue en conformité avec les prérogatives en vigueur au sein de l’entité. Dans certains cas, la conformité aux normes externes, notamment gouvernementales, est également évaluée.

Audit des systèmes d’information

Un audit des systèmes d’information se concentre sur le système informatique d’une entreprise, en particulier sur les dispositifs de sécurité, les opérations, les logiciels et les données. L’objectif est d’éradiquer tout problème potentiel pouvant entraver le bon fonctionnement des systèmes et avoir une incidence négative sur leur sécurité.

Audit externe

Un audit externe est réalisé par un organisme indépendant de l’entreprise contrôlée. Parfois, les sociétés font elles-mêmes le choix d’un audit externe afin que d’éventuelles anomalies puissent être identifiées de façon impartiale. Certains audits externes sont menés sans que l’accord préalable de l’entreprise concernée ne soit requis, comme les audits fiscaux.

Audit fiscal

Un audit fiscal est probablement le type d’audit le plus fréquent. Il est généralement décidé par le service des impôts lorsque les déclarations de revenus présentent des éléments douteux (souvent, des montants incorrects).

Audit financier

Les audits financiers sont aussi très courants et conduits par un tiers. Les sociétés cotées en bourse doivent s’y soumettre régulièrement afin d’attester de l’exactitude de leurs états financiers et de leur honnêteté en la matière. Un cabinet comptable indépendant se charge généralement de cette procédure.

Audit d’investigation

Un audit d’investigation implique souvent un auditeur interne et un auditeur externe qui travaillent de concert pour identifier des opérations suspectes, des fonds incorrectement déclarés ou une négligence au sein d’une entreprise. Il arrive qu’un auditeur interne découvre l’existence d’un problème, tel qu’un cas de fraude, et qu’il en confie ensuite l’examen à une source impartiale. Il collecte également des informations à ce sujet dans l’optique d’une possible action en justice.

Avantages des audits

Tout le monde est susceptible d’être soumis à un audit. Nombreux sont les dirigeants qui le redoutent, alors qu’il peut se révéler bénéfique dans certaines situations. En effet, un audit peut être considéré comme une mesure de contrôle de la qualité qui vient attester de l’exactitude de vos données financières et vous aider à les gérer au mieux. Voici certains de ses avantages :

  • Il encouragera la confiance des investisseurs et des banques à votre égard : si vous cherchez à développer votre petite entreprise et à obtenir des fonds, le fait d’avoir soumis vos opérations à un audit financier peut convaincre de potentiels investisseurs ou les banques de vous accorder un prêt.
  • Il met en évidence les problèmes internes : les vols commis par les employés, les fraudes et les faiblesses de certains processus peuvent être plus rapidement mis au jour.
  • Il facilite les déclarations de revenus : le renseignement de votre déclaration de revenus annuelle peut être facilité si vous avez déjà organisé l’examen de vos états financiers. La tâche de votre comptable est également simplifiée.
  • Il vous permet d’obtenir des certifications professionnelles : l’obtention de certaines certifications professionnelles, comme la certification ISO 9001, requiert l’exécution d’audits réguliers. Une fois qu’elles vous ont été décernées, vous avez la possibilité d’augmenter la rentabilité de vos opérations et de réduire les coûts associés à ces dernières.